L'Office franco-allemand pour la Jeunesse (OFAJ) coordonne un volontariat (service civique) franco-allemand dans le cadre du service civique français et du "Internationaler Jugendfreiwilligendienst" allemand. Ce programme permet aux volontaires français de réaliser un service civique dans une structure sportive en Allemagne et vice-versa.

Le volontariat franco-allemand repose sur les principes de réciprocité et de partenariats de clubs. Pour chaque volontaire allemand/-e qui part en France, un/-e volontaire français/-e fait son volontariat en Allemagne.

À qui s'adresse le volontariat franco-allemand ?

Ce programme s'adresse aux jeunes adultes entre 18 et 25 ans, dont le lieu de résidence se situe en France.
Selon le type de service civique, un certain niveau d'allemand peut être exigé.

Combien de temps dure le volontariat franco-allemand ?

Le programme débute tous les ans en septembre et dure 12 mois.

Quelles sont les missions ?

Les activités des volontaires varient en fonction de l'offre et les partenaires de la structure d'accueil et consistent en règle générale d'un mélange d'assistance organisationelle, voir administrative, au bureau et une aide pratique durant les cours de sport.

Accompagnement pédagogique

Le volontariat est accompagné de formations franco-allemandes, auxquelles les volontaires français et allemands participent ensemble.
Sont prévues au total 25 journées de formation, réparties sur plusieurs séminaires pendant la durée du volontariat. Au programme de ces séminaires d'accompagnement pédagogique : informations sur le pays, apprentissage interculturel, travail linguistique, formation de réseaux et bien plus encore.

Quels sont les apports d'un volontariat franco-allemand ?

Cette année à l'étranger est une expérience enrichissante pour les jeunes. Elle permet un aperçu des structures sportives du pays voisin, de découvrir un nouveau pays, une nouvelle culture et de devenir indépendant. "Cette année apporte beaucoup ! Mais j'ai avant tout gagné en assurance, car se retrouver seule dans un pays étranger n'est pas toujours facile. Il faut dépasser ses peurs et incertitudes, ce qui aide énormément" raconte Martje Lutterbeck, qui a fait son volontariat à l'Office des Sports de Lyon. Max Ruthardt (volontaire au Comité National Olympique et Sportif Français) donne ce conseil aux jeunes : "Je le recommande dans tous les cas, car on apprend beaucoup de choses (sur soi, linguistiquement...), on rencontre des gens sympas (surtout aussi lors des séminaires) et l'on fait le plein d'expériences inoubliables".

Comment et quand puis-je candidater ?

Pour plus d'informations sur les modalités et les atouts d'un volontariat franco-allemand, n'hésitez pas à consulter la page dédiée de l'OFAJ.

Pour tout renseignement, veuillez contacter le CNOSF - Échanges franco-allemands à l'adresse mail suivante : ofaj@remove-this.cnosf.org


Seite drucken